Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> Actualités

Actualités

Consultation du public pour les arrêtés 2018

vous trouverez ci-dessous les liens pour le projet d'arrêté pour la réglementation pêche 2018.

La consultation est valable jusqu'au 14 décembre 2018


Ouverture et clôture de la pêche:

http://www.drome.gouv.fr/exercice-de-la-peche-en-eau-douce-pour-l-annee-a5438.html


Arrêté Drôme-Ardèche pour la pêche à la carpe de nuit:

http://www.drome.gouv.fr/arrete-interprefectoral-drome-ardeche-relatif-a-l-a4503.html


Les évolutions principales par rapport à 2017 sont:

Modification de la taille de capture de l'ombre à 35cm

Modification du quotat de salmonidés: 6 dont 1 ombre

Modification du parcours no kill sur le Roubion à Bourdeaux: Actuellement du ruisseau des Estournilles et la confluence avec le ruisseau de Chaudin, sera prolongé jusqu'à la confluence avec le Soubrion

Les parcours carpe de nuit sur les lots E2 et D16 sont de nouveaux présents sur l'arrêté

Le niveau des rivières toujours alarmant façe à la sécheresse:

Malgré la sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois sur l'ensemble du territoire, les pluie automnale tardent arriver. Ce nouvel arrêté préfectoral précise les restrictions sur les usages de l'eau.

Vous pouvez le retrouver sur le site http://www.drome.gouv.fr/

Résultat du concours fédéral du dimanche 24 septembre 2017

1ère place Luc SAISSE 5kg000 (Gaule Romanaise et Péageoise)

2ème placeChristian ALIBERT 4kg300 (Association des Pêcheurs de la Plaine de Valence)

3ème place Alain LOGIER 2kg900 (Anguille Donzéroise) et 1er vétéran

1ère dame : Malou BRELY (Gaule Montilienne)

1er jeune : Léo Gentil (Gaule Romanaise et Péageoise)

Classement par équipe :

1er Gaule Romanaise et Péageoise

2ème Gaule Montilienne

3ème Association des Pêcheurs de la Plaine de Valence

2017.08.03 - Communiqué de presse

2017.08.03 - COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FEDERATION POUR LA PÊCHE ET LA PROTECTION DU MILIEU AQUATIQUE DE LA DRÔME

L’état des eaux de notre département est inquiétant pour cette période de l’année avec une pluviométrie anormalement faible. Des nappes au plus bas, des eaux superficielles très basses voire à sec.

L’eau est un bien commun, précieux qu’il y a lieu de préserver, la ressource n’est pas inépuisable et c’est à chacun de nous de faire en sorte de l’économiser et de la préserver.

En cette période sèche, des mesures d’économie sont à prendre, il y a lieu repenser la gestion de l’eau.

La Commission Gestion Quantitative de la conférence de l’eau s’est réunie le 19 juillet 2017, malgré des documents d’information de la situation catastrophique des eaux de surface avec de nombreux cours d’eau en à sec total, en regard des critères d’appréciation et valeur guide, la commission a sous- estimé la gravité de la situation en prenant des mesures de restriction non conforme à la réalité de terrain au regard des valeurs guides des eaux superficielles qui donnent des valeurs « ALERTE RENFORCEE » la décision « alerte » est minimaliste pour les bassin de la Galaure, de la Véore, de l’Adoin,du Bez , de la Drôme qui ne reçoivent pas la protection la plus appropriée pour la protection de la ressource.

Des cours d’eau classés par le SDAGE comme réservoir biologique, en à sec total se voient attribués une mesure de restriction « ALERTE » alors que la mesure évidente devrait être « CRISE »

Il en est de même pour les eaux souterraines de nappes de la Valloire, de Romans, de l’Aygues ….ou une décision « alerte renforcée » aurait dû être prise.

La fédération de pêche de la Drôme a proposée des mesures de protection « alerte renforcée » plus en rapport avec la situation…..

Nouvelle conférence de l’eau ce jour 3 Août 2017, le niveau des mesures de restriction passe en »alerte renforcée » pour l’ensemble du Département sauf pour le bassin de la rivière Drôme qui passe en « Crise ». Cette mesure devrait s’étendre sur d’autres bassins en regard de la situation critique des eaux superficielles et des nappes.

Devant le manque de considération des milieux aquatiques sacrifiés pour permettre au syndicat d’irrigation de la Drôme de satisfaire ses abonnés, la Fédération de pêche et de protection du milieu aquatique de la Drôme adresse ce jour un courrier au Ministre de la transition écologique et solidaire.

Communiqué de presse

L’état des eaux de notre département est inquiétant pour cette période de l’année avec une pluviométrie anormalement faible. Des nappes au plus bas, des eaux superficielles très basses.

L’eau est un bien commun, précieux qu’il y a lieu de préserver, la ressource n’est pas inépuisable et c’est à chacun de nous de faire en sorte de l’économiser et de la préserver.

En cette période sèche, des mesures d’économie sont à prendre, le monde agricole souvent mis sur la sellette n’est pas le seul à devoir faire des économies. Les agglomérations par l’arrosage abondant des espaces verts, des giratoires, le lavage des rues, doivent repenser la gestion de l’eau en période de sécheresse. Les particuliers doivent diminuer leur consommation d’eau. Si des épisodes pluviométriques n’arrivent pas, la période juillet-août-septembre risque de connaître des pénuries d’eau.

La Commission Gestion Quantitative de la Conférence de l’Eau s’est réunie le 23 juin 2017 pour définir l’arrêté cadre sécheresse. Une décision « ALERTE » qui précise les réductions de prélèvements et les économies a été proposée.

Mais au regard des valeurs guides des eaux superficielles qui donnent des valeurs « ALERTE RENFORCEE » la décision « alerte » est minimaliste pour les bassins de la Galaure, de la Véore, de l’Adoin, du Bez et de la Drôme qui ne reçoivent pas la protection la plus appropriée pour la protection de la ressource.

Il en est de même pour les eaux souterraines de nappes de la Valloire, de Romans, de l’Aygues ….ou une décision « alerte renforcée » aurait dû être prise.

La Fédération pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique de la Drôme a proposé des mesures de protection « alerte renforcée » plus en rapport avec la situation…

Le président, Christian Brély